Japon, séjour classique - Agence de voyage à Genève FERT

Culture

Japon | Classique

Lorsque vous plongez dans l’univers nippon, chaque étape vous éloigne toujours plus de vos us et coutumes occidentales. En plus des incontournables Tokyo et Kyoto, bien des villes et bien des sites vous étonneront par leur histoire, leur architecture ou leur originalité.

Dès CHF 3’610.-
9 jours / 7 nuits
Vols Lufthansa en classe Economie
Circuit individuel
Guides privés francophones à Kyoto et Tokyo

Votre interlocuteur

Prix par personne – base 2 participants

Hôtels 3 *

Forfait vols internationaux et circuit individuel – Chf 3’610.-

Forfait circuit individuel sans vols internationaux – Chf 2’580.-

Hôtels 4 *

Forfait vols internationaux et circuit individuel – Chf 3’910.-

Forfait circuit individuel sans vols internationaux – Chf 2’880.-

Conditions du prix

Base 2 participants
Dates de voyage – Autres dates sur demande.
Du 08 au 31 mai 2022
Du 01 au 21 juillet 2022
Du 17 août au 16 septembre 2022
Du 25 septembre au 18 novembre 2022

Inclus :

Vols  internationaux  avec Lufthansa en classe Economie.
Les taxes d’aéroports.
Le transfert privé à l’arrivée de l’aéroport du Kansaï à l’hôtel de Kyoto.

Les logements selon le programme, ou similaires.
Les petits déjeuners dans les hôtels mentionnés.
Les déjeuners durant les visites privés les jour 3 et 7.
Le guide francophone privé à Kyoto le  jour 3.
Le guide francophone privé à Tokyo le  jour 7.

Les billets de trains Kyoto-Tokyo en shinkansen – 2nd classe.
Les déplacements en transports ferroviaire en 2nde  classe, tels que mentionnés.

L’envoi séparé des bagages de Kyoto à Tokyo.

Le transfert l’hôtel de Tokyo à l’aéroport de Haneda en taxi privatisé avec chauffeur japanophone.

Exclusivités FERT :
– Guides privés francophones à Kyoto et à Tokyo
– Cérémonie de thé à Kyoto
– Transferts en taxis privatisés
– Accompagnement et accueil sur les quais des gares selon le programme.
– Bureaux à Tokyo et assistance francophone.

Non-inclus:

L’assurance annulation et rapatriement. Fortement conseillée.
Les repas non mentionnés dans le programme.
Les boissons.
Les transferts non mentionnés dans le programme.
Les dépenses et extra personnels.
Tout ce qui n’est pas mentionné au programme.

Beaucoup de bains publics (notamment dans les ryokans) n’acceptent pas les personnes tatouées, peu importe la taille du tatouage et/ou s’il s’agit d’un tatouage temporaire (style henné). Si une personne se voyait refuser l’accès au(x) bain(s) pour cette raison, aucun remboursement ne sera effectué. Les maillots de bain sont strictement interdits dans les bains (les hommes et les femmes sont séparés).

Faites votre demande via ce formulaire

Jour 1 – Genève – Munich – Osaka

Vols pour Osaka avec escale à Munich.

Jour 2 – Aéroport du Kansaï – Kyoto

Arrivée à Osaka.

Transfert à l’hôtel de Kyoto.

Accueil à la sortie de la zone internationale par votre chauffeur japanophone.

Transfert pour votre hôtel à Kyoto en taxi privatisé. (Env. 100 km / 2h)

Ancienne capitale du Japon et résidence des empereurs jusqu’à la restauration Meiji de 1868, Kyoto – alors appelée Heian – fut le berceau de la culture du Japon pendant près de mille ans. La ville fut miraculeusement épargnée des attaques aériennes durant le Seconde Guerre mondiale grâce à l’intervention d’un haut dignitaire américain amoureux de son patrimoine, lui permettant de conserver tous ses trésors. Kyoto séduit en particulier pour son environnement traditionnel de par la présence d’innombrables temples, sanctuaires et jardins dont nombre sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ville d’histoire, Kyoto n’en reste pas moins très vivante, changeant de visage au fil des saisons et des festivals.

Dépôt des valises ou installation à l’hôtel selon l’heure d’arrivée.

*Chambre disponible à partir de 15h00.

Reste de la journée et repas libres.

Suggestion de visites :

Arashiyama est un quartier situé sur le flanc ouest de Kyoto. Ancien lieu de promenade pour la cour impériale, le pont Togestukyo (« pont qui traverse la lune »), en est l’un des symboles incontestés. S’étirant au-dessus des rivières Katsura et Hozu, il offre un panorama sur les montagnes qui changent de couleurs au gré des saisons. La promenade se poursuit dans la forêt de bambous : déambuler à travers ses géants, c’est comme se retrouver dans un autre monde. Le ciel est invisible, les ombres s’étalent et les bambous dansent dans le vent.

Vous partirez à la découverte du charmant temple Gio, dans le quartier d’Arashiyama.  La mousse végétale est à l’honneur dans ce lieu rempli de  charmes. L’atmosphère paisible de cet endroit contraste avec son passé, lié à une histoire d’amour ayant mal tourné. En effet, une courtisane fut repoussée par un puissant et charismatique leader du clan Heike, et trouva refuge dans ce temple, qui en a fait une prêtresse jusqu’à la fin de ses jours.

Hôtel 3 *

Vessel Hotel Campana Kyoto Gojo  ou similaire.
Chambre Standard twin, 19m²

Hôtel 4 *

The Royal Park Hotel Kyoto Sanjo ou similaire.
Chambre Standard twin, 24m²

Jour 3 – Kyoto

Petit déjeuner à l’hôtel.

A 09h30, rendez-vous avec votre guide francophone privé à la réception de votre hôtel.

Départ pour une journée de visites en transports en commun.

Le Ryoan-ji, monastère de l’école Rinzai, est surtout connu pour son jardin sec élaboré dans la pure tradition zen : quinze pierres de formes et de tailles différentes sont disposées sur un lit de fin gravier d’une façon telle que peu importe où l’on se trouve, il n’est possible d’en voir que quatorze à la fois. Beaucoup se perdent dans la contemplation de ce chef d’œuvre. Le calme surnaturel dégagé par ce spectacle est cependant en contraste total avec le parc alentour, qui offre un magnifique panel des fleurs et plantes de la région.

Le Kinkaku-ji, ou Pavillon d’or, est en fait le nom d’usage attribué au temple bouddhiste Rokuon-ji de l’école Zen Rinzai, en raison de ses magnifiques façades recouvertes à la feuille d’or. Le 2 juillet 1950, le bâtiment fut entièrement incendié par un moine pris de démence, un triste événement ayant directement inspiré à Yukio Mishima son célèbre roman « Le Pavillon d’or ». Le bâtiment actuel fut reconstruit à l’identique en 1955. Ses parois dorées se reflètent à la perfection sur l’étang, tandis que la promenade longeant l’étendue d’eau offre à voir de magnifiques paysages au fur et à mesure que se dévoilent les îlots rocheux disposés selon les codes de l’esthétique zen.

Déjeuner dans un restaurant local.

Vous découvrirez la cérémonie du thé, où vous pourrez tout d’abord déguster un thé et une pâtisserie japonaise tout en écoutant les explications du maître de thé, qui vous présentera cet art traditionnel et ses origines. Vous assisterez ensuite à la préparation méticuleuse du thé et découvrirez les secrets de son service pour une authentique expérience.

Le Kiyomizu-dera est un complexe s’étalant sur les montagnes à l’est de Kyoto. Fondé en 780, les constructions actuelles datent cependant de 1633. Le bâtiment principal est probablement le plus remarquable : construit à flanc de montagne, la structure est soutenue par dix-huit énormes pilotis sur lesquels s’étale une terrasse offrant un magnifique panorama sur Kyoto. Les pèlerins y viennent notamment pour y boire l’eau pure de la cascade Otowa qui donnerait longévité, réussite scolaire et vie amoureuse épanouie, mais attention, la légende veut que celui qui en boirait trois fois ne voit aucun de ses souhaits se réaliser. (En rénovation)

Promenade dans les rues Ninenzaka et Sannenzaka ; vous y trouverez de nombreux petits magasins aux produits spéciaux de la région.

Le quartier de Gion, anciennement réservé aux pèlerins se rendant au sanctuaire Yasaka voisin, devint vite associé au monde des geishas, appelés geiko à Kyoto. Les machiyas, ces maisons de bourg en bois donnant un cachet particulier à l’atmosphère, se succèdent dans le quartier. Certaines abritent encore aujourd’hui des maisons de geiko et maiko, apprentie geiko, même s’il est hélas devenu pratiquement impossible d’en croiser dans la rue.

Vers 18h30, transfert pour votre hôtel et fin des services du guide.

Dîner libre.

Nuit à l’hôtel.

Jour 4 – Kyoto

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Journée et repas libres.

Suggestion de visites :

Visite du Ginkaku-ji (pavillon d’argent), fondé au XVème siècle par le shogun Yoshimasa Ashikaga , petit-fils du bâtisseur du Kinkaku-ji. Son objectif était d’en faire un grand centre culturel contemporain, afin de promouvoir les arts japonais tels que la cérémonie du thé, l’ikebana ou le théâtre Nô. En raison de la guerre d’Onin qui mobilisa toutes les ressources du shogunat, le temple ne fut finalement pas recouvert d’argent comme initialement prévu. Le Ginkaku-ji n’en offre pas moins un cadre sublime, il est notamment entouré d’un fameux jardin zen, connu comme “la mer de sable d’argent”, mais aussi d’une petite forêt de bambous et d’un jardin japonais de mousses.

Le Tetsugaku no michi (chemin de la philosophie) est un chemin longeant un canal bordé de magnifiques cerisiers, entre le Ginkaku-ji (pavillon d’argent) et les environs du Nanzen-ji. Le nom de la promenade vient du célèbre philosophe zen Kitarô Nishida (1870-1945) qui l’empruntait jadis.

Visite du temple Sanjusangendo, désigné comme trésor national, dont le bâtiment en bois long de 120 mètres n’héberge pas moins de 1001 statues du Bodhisattva Kannon, entourant une gigantesque représentation de Senju Kannon (Kannon aux mille bras et onze têtes). Les lieux sont gardés par les rois gardiens et autres divinités bouddhiques, dont les yeux sont à couper le souffle.

Visite du somptueux sanctuaire Fushimi Inari, dédié à la divinité des céréales Inari. Le complexe dévoile ses charmes au gré d’une randonnée le long d’une vallée, balisée par des milliers de portiques vermillon appelés torii. Ces portiques représentent des offrandes faites par des particuliers ainsi que des entreprises, pour appeler non seulement la bonne fortune mais également la protection.

Nuit à l’hôtel.

Jour 5 – Kyoto

Petit-déjeuner à l’hôtel.

Les trains japonais n’ont pas de compartiment réservé aux bagages. Envoi d’une valise par personne pour votre hôtel de Tokyo. Prévoir le nécessaire pour la dernière nuit à Kyoto.

Journée et repas libres.

Suggestion de visites :

Le château Nijo, construit en 1603, était la résidence à Kyoto des shoguns Tokugawa. Véritable symbole de leur puissance, il se dresse au milieu de plusieurs jardins magnifiques. Les peintures murales et les panneaux coulissants sont des trésors de l’école Kano, même si on ignore encore aujourd’hui les artistes derrière certaines de ces œuvres. Autre perle architecturale : le parquet « rossignol ». Les assassinats étant plutôt monnaie courante à cette époque, Tokugawa Ieyasu fit installer un parquet qui émet un bruit dès que l’on pose le pied dessus, permettant ainsi d’éviter toute mort prématurée.

(En rénovation jusqu’en 2034)

*Fermé les  mardi de Janvier / Juillet / Août / Décembre et du 26 Décembre au 3 Janvier.

Promenade au marché de Nishiki, la cuisine de Kyoto, où vous attend un festival d’odeurs et de saveurs. Existant depuis le 14ème siècle, le marché regroupe aujourd’hui une centaine d’échoppes, dont beaucoup se transmettent de génération en génération. On y compte surtout des étals de poissons et fruits de mer, des boutiques de denrées diverses, ainsi que quelques magasins d’ustensiles de cuisine. La qualité des produits fait de ce marché le point de rendez-vous de tous les gastronomes et chefs cuisiniers de la ville.

Le jardin Murin-an a été réalisé à la fin du 19ème siècle pour l’homme d’état Yamagata Aritomo. Le jardin est situé sur les pentes des collines de Higashiyama et dispose d’une source d’eau via un canal en provenance du Lac Biwa, qui alimente une rivière artificielle avec une chute d’eau. En plus du jardin, le fameux paysagiste Ogawa Jihei y fit construire une maison de thé, une maison japonaise traditionnelle et une maison moderne de style occidental avec pelouse à l’anglaise.

Visite du temple Nanzen-ji, l’un des plus grands temples Zen au monde, abritant notamment l’école bouddhiste Rinzai dont les origines remontent à plus de 800 ans. La légende veut que l’empereur Kameyama ait fait appel à un moine bouddhiste zen pour chasser un démon hantant les lieux. Après sa mort, sa résidence fut ensuite transformée en temple en 1291. Avec son jardin zen, ses espaces verdoyant, ses statues de Bouddha qui parsèment le parc et ses panneaux peints, le Nanzenji est véritablement une incarnation de l’esprit du bouddhisme zen japonais. Son jardin contient également une étonnante surprise sous la forme d’un pont-aqueduc de style romain, construit au 19ème siècle.

Nuit à l’hôtel.

Jour 6 – Kyoto – Tokyo

Petit-déjeuner à l’hôtel.

A 09h15, rendez-vous avec votre chauffeur Japanophone à la réception de votre hôtel.

Transfert pour la gare de Kyoto en taxi privatisé.

Votre chauffeur vous conduira jusqu’au quai de votre train. Train pour Tokyo.

Exemple d’horaire des shinkansen :
Départ de Kyoto : 10h01

Arrivée à Tokyo : 12h15

Tokyo, anciennement Edo, est la capitale et le cœur économique du Japon. Son agglomération constitue la plus grande mégalopole du monde, avec plus de 40 millions d’habitants. C’est une ville débordante d’activité, jour et nuit, où les règles d’urbanisme n’existent pratiquement pas, faisant cohabiter des gratte-ciel avec de vieilles maisons japonaises, ou encore des bâtiments à la pointe de la technologie avec d’antiques sanctuaires et leurs jardins.

Accueil par votre chauffeur japanophone sur le quai d’arrivée de votre shinkansen.

Transfert pour votre hébergement en taxi privatisé.
Dépôt de vos affaires.  *Chambre disponible à partir de 15h00.
Reste de la journée et repas libres.

Suggestion de visites :

Promenade au Rikugi-en, vaste jardin japonais qui fût aménagé au 18ème siècle en s’inspirant des poèmes traditionnels Waka. Grâce à ses magnifiques panoramas, le Rikugi-en est généralement considéré comme l’un des plus beaux jardins de la capitale, au même titre que le Koishikawa Korakuen.

La rue commerçante de Yanaka Ginza, située dans un quartier populaire aux temples et sanctuaires entourés de vieilles rues pavées. Les nombreux bâtiments au charme désuet et intime y font voyager le promeneur dans le temps. La rue regroupe 70 boutiques d’objets traditionnels dont les bâtiments, datant de la période d’Edo, ont survécu à la fois au grand tremblement de terre de 1923 et aux attaques aériennes de la Seconde Guerre mondiale.

Nuit à l’hôtel.

Hôtel 3 *

Sunshine City Prince Hotel ou similaire.
Chambre twin, 20m²

Hôtel 4 *

Akasaka Excel Hotel Tokyu ou similaire.
Chambre Standard twin, 22m²

Jour 7 – Tokyo

Petit déjeuner.

A 09h00, rendez-vous avec votre guide francophone privé à la réception de votre hôtel.
Départ pour une journée de visite en transports en commun.

Promenade dans le jardin Hama Rikyu bordant la baie de Tokyo. Les gratte-ciel du centre d’affaire de Shiodome qui surplombent la promenade dénotent avec l’aspect traditionnel du parc, créé à l’époque Edo. Au milieu se trouve une somptueuse maison de thé, dessinant délicatement sa silhouette sur l’étang centenaire.

La croisière sur la rivière Sumida, qui se jette dans la baie de Tokyo, permet d’entrevoir un autre visage de la capitale nippone. Le calme de l’eau contraste avec le rythme de la ville, offrant une pause des plus agréables.
Déjeuner dans un restaurant local.

Le quartier d’Asakusa, également appelée la vieille ville ou le vieil Edo, abrite le plus ancien temple bouddhiste de Tokyo : le Senso-ji. Les rues adjacentes au temple, dont la fameuse rue Nakamise, sont bordées de magasins traditionnels vendant des produits de l’artisanat japonais et de nombreux souvenirs en tout genre.

Visite du musée Edo-Tokyo. Retraçant l’histoire de la capitale de l’Est en plongeant les visiteurs dans l’atmosphère de l’époque d’Edo, le musée regroupe sur plusieurs étages de fidèles reproductions de la vie d’autrefois, dont plus de 50 à échelle humaine avec un niveau de détail rarement égalé. On y apprend beaucoup sur la vie quotidienne des habitants de l’époque, ainsi que l’urbanisme, les arts, et les différentes tragédies qui ont plusieurs fois rayé la ville de la carte.

*Fermé les  lundi (sauf si ce lundi est un  jour férié : fermé le mardi).

Akihabara est un quartier à deux visages : d’un côté, l’électronique et les centaines de petites boutiques et grosses enseignes qui se disputent le marché toujours grandissant, et de l’autre la culture populaire centrée sur les dessins animés, mangas, jeux vidéo… Le symbole d’Akihabara reste cependant les maid-cafés : des sortes de cafés où de jeunes filles déguisées selon un thème – bien souvent en soubrette – font le service. Cet improbable mélange donne au quartier son cachet unique.

 Vers 18h00, transfert pour votre hôtel et fin des services du guide.

Dîner libre.
Nuit à l’hôtel.

Jour 8 – Tokyo

Petit déjeuner
Journée et repas libres.

Suggestion de visites :

 La mairie de Tokyo (Tokyo Metropolitan Building) est un double immeuble de 51 étages et 243 mètres de haut, dessiné par le célèbre architecte japonais Kenzo Tange. Outre les bureaux du gouvernement métropolitain, le bâtiment comporte un observatoire à 360° offrant une vue époustouflante de jour comme de nuit sur Tokyo, et même sur le mont Fuji par temps clair.

Le Meiji Jingu est le sanctuaire shintoïste le plus important de Tokyo. Les âmes de l’empereur Meiji et de sa femme l’impératrice Shoken sont vénérées dans ce sanctuaire, qui se trouve au cœur d’une forêt comprenant plus de 170000 arbres provenant de tout le Japon. La sobriété des bâtiments et le calme émanant du complexe contrastent totalement avec l’activité incessante de la ville. (En rénovation)

Promenade à Harajuku, le fief de la mode pour les adolescents. Du gothique au punk, tous les styles sont représentés dans la multitude de magasins bordant la rue Takeshita, dont la renommée attire de nombreux visiteurs, à tel point que s’y frayer un chemin est devenu un véritable défi.

Omotesando, à quelques pas du quartier éclectique de Harajuku, est communément appelée « les Champs-Elysées de Tokyo ». On peut trouver le long de cette avenue l’essentiel en matière d’élégance et de luxe, dans des bâtiments dessinés par des architectes en vogue. L’un des bâtiments les plus remarquables est probablement Omotesando Hills, dessiné par Tadao Ando, l’un des plus célèbres architectes japonais.

Le quartier de Shibuya est réputé pour être le plus bondé du monde. On dit qu’il y passe en 30 minutes l’équivalent de 45’000 personnes. Ce quartier est également populaire pour ses nombreux restaurants, karaokés, bars et boîtes de nuit. Devant la gare se dresse fièrement la statue de Hachiko, remémorant l’incroyable histoire de ce chien dont la fidélité qu’il vouait à son maître a ému le Japon entier et demeure vivace dans les esprits.

Nuit à l’hôtel.

Jour 9 – Tokyo – Aéroport d’Haneda – Munich – Genève

Rendez-vous avec le chauffeur japonophone pour le transfert privé à l’aéroport d’Haneda. Environ 40 minutes.

Départ de Tokyo

Vols  Lufthansa pour Genève via Munich.

Devis en ligne

Devis en ligne

Page 1 de 4

Dessinez votre voyage

GOLF
EN MER

Vos cordonnées

Comment construire mon voyage ?

Comment construire mon voyage ?